/ 14 min

8 signes que votre fasciite plantaire guérit

logo kuru auteur2
Écrit par: KURU Footwear

Si vous lisez ceci, il y a de fortes chances que vous ou quelqu'un que vous connaissez ayez souffert de fasciite plantaire. La douleur matinale au talon, le point de couteau juste en dessous de vos talons et les arches douloureuses ne sont que trop familiers. 

Tout comme il est important d’obtenir un diagnostic et un traitement appropriés pour cette maladie, il est également essentiel de comprendre les signes de guérison de la fasciite plantaire. De cette façon, vous pouvez savoir quand vous pouvez reprendre certaines activités et suivre un plan de maintenance durable pour éviter que la situation ne se reproduise.

Alors creusons ! Lisez la suite pour en savoir plus sur la fasciite plantaire, combien de temps dure la fasciite plantaire, temps de récupération de la fasciite plantaire, et huit signes de guérison de la fasciite plantaire.

Faits marquants

  • La fasciite plantaire est la source la plus courante de douleur au talon chez les adultes et peut entraîner une capacité réduite à participer à des activités physiques.
  • Avec le traitement d’un professionnel de la santé, la guérison d’une fasciite plantaire peut prendre de six semaines à plus de six mois.
  • Il existe plusieurs indicateurs clés de la guérison de votre fascia plantaire, notamment une réduction des douleurs matinales, une amélioration de la force et de la flexibilité du pied, ainsi qu'une meilleure démarche et posture. Lisez la suite pour apprendre les huit signes !

Qu'est-ce que la fasciite plantaire?

La fasciite plantaire est une inflammation de la bande de tissu située sous nos pieds, notre fascia plantaire. Un stress répété sur notre fascia plantaire peut entraîner des tiraillements, des inflammations et des micro-déchirures. Cette surutilisation entraîne le symptôme caractéristique de la fasciite plantaire : une douleur au talon.

Un classique symptôme de fasciite plantaire est une douleur lancinante ou sourde sous le talon. Étant donné que les fascias ont tendance à se resserrer pendant la nuit pendant que nous dormons, la douleur au talon causée par la fasciite plantaire culmine souvent au cours des premiers pas du matin. La douleur peut également s’étendre à la voûte plantaire, puisque le fascia plantaire se connecte du talon aux orteils.

Pour diagnostiquer une fasciite plantaire, il est préférable de consulter votre médecin de famille, un podologue ou un orthopédiste. Votre médecin créera pour vous un plan de traitement unique, qui comprend souvent du repos et de la glace (dans sa phase aiguë), des étirements, des exercices de renforcement et chaussures de soutien.

Baskets KURU Footwear QUANTUM 2.0 pour femmes en étain-ciel nocturne.

Populaire

(565) Notes

QUANTIQUE 2.0

Icône représentant le produit recommandé par KURU Footwear.

RECOMMANDÉ

Notre meilleur s’est amélioré. Alors que nous célébrons les 10 ans de QUANTUM, le favori des fans, nous vous proposons la nouvelle génération de soulagement de la douleur au talon : QUANTUM 2.0. Cette chaussure de marche haut de gamme vous offre notre semelle intercalaire la plus rembourrée à ce jour, une base plus large avec un bout large et une version améliorée. KURUSupport de talon SOLE pour un soulagement ultime de la douleur du pied.

Facteurs qui augmentent le risque de fasciite plantaire

Bien que la fasciite plantaire puisse arriver à n’importe qui, certains facteurs augmentent le risque de développer cette maladie.

Si les facteurs ci-dessous s'appliquent à vous, vous pouvez réduire votre risque de contracter une fasciite plantaire dans n'importe quelle situation en portant toujours des chaussures de soutien de haute qualité, en déroulant quotidiennement vos pieds sur une balle de tennis ou une balle de crosse et en ajoutant des exercices de renforcement des pieds à votre routine. .

  • Âge. La fasciite plantaire est plus fréquente chez les personnes âgées de 40 à 60 ans. Cette condition peut être exacerbée par une activité excessive des pieds, et ce groupe d’âge a tendance à avoir de nombreux engagements pour les maintenir debout. Assurez-vous de porter des chaussures de soutien pour vous accompagner tout au long de vos journées bien remplies.
  • Niveau d'activité physique. Le fascia nécessite des mouvements constants pour rester en bonne santé, mais trop peut provoquer son grippage. Si vous êtes moins actif, assurez-vous d'exercer les 150 minutes par semaine recommandées par le chirurgien général. Si vous êtes très actif, assurez-vous de reposer, d’étirer et de renforcer votre fascia pour le garder robuste et sain.
  • De hautes arches. Les personnes ayant des arches hautes courent un risque accru de développer une fasciite plantaire. Étant donné qu’une voûte haute a moins de contact avec le sol, plus de force est exercée sur les fascias, les muscles et les tendons environnants pour maintenir la voûte plantaire soutenue. Le port de chaussures de soutien peut aider à garder les arches détendues et saines.
  • Marcher sur des surfaces dures. Les surfaces dures sont la Kryptonite de la fasciite plantaire. Même quelques minutes de marche pieds nus par jour sur des surfaces dures, comme le carrelage, le béton ou le bois dur, peuvent faire travailler les fascias plus fort que nécessaire, entraînant des tiraillements et une inflammation. Il est extrêmement essentiel de porter des chaussures solides et offrant un bon maintien sur des surfaces dures pour aider à prévenir la fasciite plantaire.
  • Professions nécessitant une station debout prolongée. Ceux qui travaillent debout toute la journée peuvent remarquer des tiraillements au niveau de la voûte plantaire et des mollets, des douleurs aux talons et même au bas du dos. Le fascia travaille très dur en position debout et en marchant, alors assurez-vous de prendre des pauses et de porter des chaussures de soutien pour vous aider à tenir debout.
  • Chaussures inappropriées. Des chaussures usées ou sans soutien peuvent aggraver tous les problèmes de pieds, y compris la fasciite plantaire. La plupart des chaussures n'ont pas le support approprié ou la forme de la semelle intérieure pour aider à soutenir la voûte plantaire et absorber les chocs. Assurez-vous de choisir une paire de chaussures de soutien de haute qualité pour aider à garder la fasciite plantaire à distance.
  • Blessures antérieures. Les blessures physiques ou les traumatismes, tels qu'une entorse de la cheville ou une chirurgie du pied, peuvent avoir un impact sur le fascia environnant, contribuant ainsi à l'apparition d'une fasciite plantaire. Un programme de physiothérapie après une blessure aidera votre corps à retrouver un état de santé.
  • Arthrite. L'arthrose fait référence à la dégradation des articulations et du cartilage au fil du temps. Cette condition peut également user d’autres tissus du corps, contribuant ainsi au développement de douleurs au pied telles que la fasciite plantaire.                            
  • Diabète. Les symptômes du diabète comprennent une circulation réduite dans le corps. Ce manque de circulation sanguine, souvent particulièrement visible dans les membres inférieurs, peut réduire le temps de guérison, entraînant des douleurs aux pieds telles que la fasciite plantaire. 
  • Obésité. Avoir un excès de poids sur notre corps peut entraîner une pression accrue sur nos fascias à chaque pas, entraînant une irritation et une inflammation des fascias. Maintenir un poids santé adapté à votre type de corps peut aider à réduire les symptômes.

Signes de récupération de la fasciite plantaire

Maintenant que nous avons passé en revue les symptômes et les facteurs de risque de la fasciite plantaire, découvrons-le : la fasciite plantaire disparaît-elle ? En d’autres termes, peut-on guérir la fasciite plantaire ? Oui, c’est tout à fait possible, à condition de maintenir un traitement approprié et un plan d’entretien cohérent. 

Jetons un coup d'œil à huit signes de guérison de la fasciite plantaire.

1. Réduction des douleurs matinales

Un indicateur clair de la guérison de la fasciite plantaire est une réduction de la douleur au talon lorsque vous sortez du lit le matin. Souvent le premier symptôme de la fasciite plantaire, la douleur matinale au talon disparaîtra à mesure que cette maladie guérit.

pourquoi est-ce le cas? Pendant que nous dormons, notre couche fascia se resserre naturellement. Un fascia serré tire sur les os, les tendons et les ligaments environnants, provoquant des douleurs le long de ces points d'attache. C’est pourquoi la douleur au talon est un symptôme courant de la fasciite plantaire, même si le fascia plantaire s’étend sur tout le pied.

Lorsque le fascia se resserre pendant la nuit à travers un fascia plantaire déjà serré, cela peut aggraver les symptômes. Une réduction de la douleur matinale est donc un signe clair que vous souffrez d’une fasciite plantaire en voie de guérison.

2. Flexibilité améliorée du pied

Un autre signe que la fasciite plantaire guérit ? Flexibilité améliorée du pied. Le fascia irrité est souvent un fascia tendu. Un fascia serré peut développer des adhérences (pensez à un insecte dans une toile d'araignée) qui limitent la mobilité et l'amplitude de mouvement du pied et de la cheville.

Ainsi, lorsque vous commencez à remarquer plus de flexibilité dans les étirements des mollets et des pieds, c'est un bon signe que votre fascia retrouve une mobilité plus saine.

Pour continuer à développer et à maintenir des fascias flexibles et sains, veillez à pratiquer régulièrement des étirements des pieds et des mollets. Étant donné que le mollet et le tendon d’Achille sont connectés au fascia plantaire, la flexibilité de ces muscles et tendons est essentielle au maintien d’un fascia sain.

Pour étirer votre mollet, tenez-vous près d'un mur dans une pose de fente avec un pied quelques pieds devant l'autre et les deux pieds parallèles. Pliez le genou avant jusqu'à ce que vous sentiez un étirement dans le muscle du mollet de votre jambe arrière. 

Pour étirer votre fascia plantaire, asseyez-vous sur une chaise en croisant une cheville sur votre genou. Prenez une main et pliez uniquement vos orteils en arrière, en gardant le reste de votre pied immobile. Pour plus d'exemples de étirements du fascia plantaire, cliquez ici.

3. Diminution de l’enflure et de l’inflammation

L'enflure et la rougeur sont des signes classiques d'inflammation aiguë, qui constituent la première réponse de notre corps aux tissus blessés. L’inflammation aiguë envoie un flux sanguin supplémentaire vers la zone pour favoriser la guérison.

Une diminution voire une absence de gonflement et d’inflammation peut signaler que la phase d’inflammation aiguë disparaît, signe de guérison. 

Pour réduire l’enflure et l’inflammation aiguë, une méthode éprouvée est la méthode RICE, ou repos, glace, compression et élévation. Tant que vous ressentez un gonflement et une douleur, assurez-vous de vous reposer et de glacer le pied tout en plaçant le pied au-dessus de votre cœur (élévation) et en comprimant la zone affectée avec des chaussettes de compression ou un bandage as.

4. Force améliorée des muscles du pied

Un pied fort est un pied sain. Lorsque les muscles du pied ne sont pas assez forts pour bien faire leur travail, le fascia plantaire doit faire des heures supplémentaires, ce qui entraîne des blessures de surmenage telles que la fasciite plantaire.

Au fur et à mesure que vous progressez dans un plan de traitement de la fasciite plantaire qui comprend des exercices réguliers pour les pieds, vous devriez commencer à remarquer une augmentation de la force du pied dans un délai d'environ six semaines à trois mois. Des muscles du pied forts sont un excellent moyen de réduire les symptômes douloureux et le risque de futurs cas de fasciite plantaire.

Quelques exercices simples que vous pouvez ajouter à votre routine sont les froissements de serviettes, le dôme et les soulèvements de talons. Vérifiez toujours auprès d'un médecin ou d'un physiothérapeute le meilleur plan de traitement par l'exercice pour vous. 

5. Moins de douleur pendant les activités

Lorsque vous souffrez de fasciite plantaire, vous pouvez ressentir des douleurs lors de toute activité de mise en charge, en particulier lors d'activités à fort impact telles que pour le running ou marcher pieds nus sur des surfaces dures. Même des tâches quotidiennes auparavant simples peuvent devenir insupportables.

Pendant que vous guérissez de la fasciite plantaire, surveillez votre capacité à faire plus avec vos pieds avec moins de douleur. Peut-être pouvez-vous marcher plus loin, faire une séance de gym plus longue ou ressentir moins de douleur lorsque vous êtes debout sur le carrelage de votre cuisine ou de votre salle de bain. Ce sont d’autres signes que vous guérissez d’une fasciite plantaire.

6. Rétroaction positive des évaluations médicales

Un signe évident que la fasciite plantaire est en train de guérir est un retour positif de la part des médecins ou des physiothérapeutes que vous consultez. Les professionnels de la santé sauront comment évaluer au mieux vos progrès et pourront effectuer des tests qui indiquent où vous en êtes dans votre parcours de guérison.

Les soins d'un médecin ou d'un physiothérapeute sont souvent un élément essentiel d'un rétablissement complet. Ils seront en mesure d'évaluer de manière critique votre situation unique, vos facteurs de risque, votre type de pied et vos niveaux d'activité afin de déterminer le meilleur plan d'action pour votre plan de traitement et d'entretien.

Certains tests et évaluations courants que les médecins peuvent effectuer incluent un test de douleur en évaluant la sensibilité au talon et une échographie ou une IRM pour déterminer la santé des tissus.

7. Dépendance réduite aux analgésiques

Une façon de soulager la douleur causée par les symptômes de la fasciite plantaire consiste à prendre des médicaments anti-inflammatoires en vente libre, tels que l'ibuprofène. Un physiothérapeute peut même administrer un injection de stéroïdes pour aider à soulager la douleur et l’inflammation.

Un indicateur de la guérison de la fasciite plantaire est un besoin réduit de prendre des analgésiques et de gérer la douleur par des méthodes naturelles, telles que le repos, la glace, rouler les pieds et porter des chaussures de soutien.

8. Démarche et posture améliorées

Lorsque nos pieds souffrent, il est naturel que le corps compense et développe en conséquence des habitudes de marche et une posture malsaines. Vous avez peut-être remarqué qu'au début de la fasciite plantaire, vous boitiez, vous penchiez, ne pliiez pas complètement les genoux ou essayiez de limiter l'appui sur la zone touchée.

Une démarche modifiée peut entraîner des douleurs ou des problèmes biomécaniques plus haut dans la chaîne, entraînant des douleurs au genou, à la hanche ou même au dos.

Un signe que vos symptômes s'améliorent est un retour à une foulée normale, une marche du talon aux orteils, une poussée de la plante du pied et une posture complètement droite.

Combien de temps dure la fasciite plantaire ?

Une fois traitée, le temps de guérison de la fasciite plantaire peut durer de 6 semaines à quelques mois, voire jusqu'à un an. Lorsqu’elle n’est pas traitée, la fasciite plantaire peut devenir une maladie chronique qui ne s’améliore pas et peut limiter la capacité de participer à diverses activités de mise en charge, y compris la marche quotidienne. 

Combien de temps faut-il pour guérir la fasciite plantaire ? Dans la plupart des méthodes de traitement, le traitement de la fasciite plantaire dure généralement entre six semaines et six mois. 

Les facteurs qui peuvent affecter le temps de récupération de la fasciite plantaire comprennent la réalisation régulière d'étirements et d'exercices et le port de chaussures de soutien.

Baskets athlétiques KURU Footwear ATOM pour femmes en noir jais et lilas brumeux.

Populaire

(3,977) Notes

ATOM

Icône représentant le produit recommandé par KURU Footwear.

RECOMMANDÉ

Enfin, une sneaker athlétique avec un support intégré et un amorti supérieur au talon. L'élégant ATOM combine une tige en mesh aéré, notre technologie révolutionnaire de maintien du talon et un épais KURUSemelle intermédiaire CLOUD pour un maximum de confort à chaque pas.

Comment accélérer la guérison de la fasciite plantaire

  • Thérapie physique. Un plan de traitement d'un physiothérapeute implique souvent des étirements, des exercices de renforcement et d'autres modalités pour aider à soulager la douleur et favoriser la guérison.
  • Massage régulier des tissus. Un massage constant des mollets et de la plante des pieds peut aider à relâcher les muscles et les fascias tendus et à augmenter le flux sanguin vers la zone pour favoriser une guérison plus rapide.
  • Porter des chaussures de soutien. Pour aider à guérir plus rapidement la fasciite plantaire, porter chaussures de soutien est un incontournable. Des chaussures bien soutenues aident à soulever et à protéger la voûte plantaire et les talons pour un soulagement durable de la douleur.
  • Rouler les pieds sur une balle de tennis ou de crosse. Méthode très efficace à domicile, dérouler la plante des pieds peut aider à étirer et à conditionner le fascia, en réduisant sa traction sur les muscles et les tendons environnants et en soulageant la douleur.
  • Glaçage. Traitement idéal pour réduire l’inflammation, la fasciite plantaire peut être glacée 2 à 3 fois par jour, ou jusqu’à toutes les quelques heures. L’ajout d’un régime de glaçage à votre plan de traitement peut aider la fasciite plantaire à guérir plus rapidement.
  • Élongation. Étirer régulièrement le fascia plantaire peut également l’aider à guérir. Le fascia plantaire peut devenir tendu et irrité lorsqu'il est enflammé, donc des étirements doux en tirant les orteils vers le haut et des étirements des mollets peuvent aider à soulager les symptômes.
  • Repos relatif. Les pieds ont besoin de pauses, surtout en cas de fasciite plantaire. Pour aider la fasciite plantaire à guérir plus rapidement, limitez toutes les activités qui causent de la douleur.

Les symptômes de la fasciite plantaire vous dérangent ? Plongez dans notre guide pour obtenir des informations d'experts, des exercices recommandés et des conseils pratiques pour le soulagement et la prévention.

Découvrez un soulagement avec notre guide complet sur le soulagement de la douleur liée à la fasciite plantaire.

Conséquences du fait de ne pas traiter la fasciite plantaire

Laisser la fasciite plantaire non traitée peut aggraver les symptômes avec le temps, conduisant à des affections encore plus douloureuses, telles que des déchirures plantaires, éperons au talon, des maux de dos et même une capacité réduite à marcher.

Dès que vous commencez à ressentir des signes révélateurs de fasciite plantaire, tels qu'une douleur matinale lancinante au talon, des talons ou de la voûte plantaire douloureux et des mollets et des tendons d'Achille très serrés, il est temps de consulter votre médecin.

Un diagnostic et un plan de traitement en temps opportun par un podologue ou un physiothérapeute sont un moyen essentiel de réduire les symptômes et de récupérer plus rapidement.

FAQ

  • Quelles sont les étapes de guérison de la fasciite plantaire ?

    Les étapes de guérison de la fasciite plantaire commencent lors de la phase d’inflammation aiguë, où des gonflements et des douleurs peuvent survenir même au repos. Après le début des traitements tels que le repos et la glace, les symptômes peuvent diminuer mais ne pas disparaître. 

    Après plusieurs semaines d'un programme d'étirements et de renforcement musculaire, vous remarquerez une diminution des douleurs matinales ainsi qu'une diminution des douleurs lors de la marche ou de la pratique d'activités physiques.

    Une personne présentant des facteurs de risque de fasciite plantaire devra peut-être toujours suivre un plan d'entretien comprenant des étirements, des exercices de renforcement et des chaussures de soutien, mais elle devrait pouvoir profiter de toutes les activités qu'elle pratiquait auparavant.

  • Comment se sent la fasciite plantaire lors de la guérison ?

    Au début, certains traitements contre la fasciite plantaire, notamment le massage et le déroulement des pieds, peuvent faire davantage mal avant de s'améliorer. Mais à mesure que le fascia plantaire guérit, vous ressentirez moins de douleur au fil du temps, y compris une réduction des douleurs matinales et moins de douleur en marchant ou en effectuant des activités à fort impact.

  • La douleur de la fasciite plantaire s’aggrave-t-elle avant de s’améliorer ?

    Certains traitements contre la fasciite plantaire peuvent temporairement faire plus mal avant de s'améliorer. Par exemple, un massage des fascias ou un déroulement des pieds peuvent être très douloureux, voire insupportables, au début. Mais une pratique constante aidera à relâcher le fascia plantaire et à réduire la douleur au fil du temps en empêchant le fascia de tirer sur les os, les muscles et les tendons environnants.

  • Combien de temps faut-il pour que l’inflammation de la fasciite plantaire diminue ?

    L'inflammation aiguë aux premiers stades de la fasciite plantaire, accompagnée de symptômes tels qu'un gonflement et une rougeur, devrait disparaître en quelques jours ou semaines de traitement. Le traitement de l'inflammation comprend le repos, la glace, la compression et l'élévation.

    Cela dit, la douleur chronique liée à la fasciite plantaire mettra probablement plus de temps à faire disparaître les symptômes, et la douleur peut durer jusqu'à plusieurs semaines ou mois de traitement avant que la douleur ne disparaisse.

  • Comment puis-je accélérer le processus de guérison de la fasciite plantaire ?

    Pour aider à accélérer le processus de guérison de la fasciite plantaire, il est essentiel de pratiquer un repos relatif des activités qui blessent votre fasciite plantaire, de la glace au moins deux fois par jour, de pratiquer des exercices d'étirement et de renforcement et de porter chaussures de soutien pour soulever et protéger le fascia plantaire.

Heel Better™ avec KURU

Maintenant que tu as appris les signes fasciite plantaire c'est la guérison, nous voulons vous aider à être complètement guéri

Chez KURU, nous existons pour éliminer les douleurs aux pieds en concevant des chaussures spécialement conçues pour épouser et protéger vos talons. Nous croyons que notre ultra solidaire chaussures pour femmes pour la fasciite plantaire sont les chaussures parfaites pour aider à soulager les symptômes de la fasciite plantaire.

Chaque paire est conçue avec notre technologie brevetée de maintien du talon qui fléchit dynamiquement à chaque pas pour protéger les talons, conduisant à un soulagement durable de la douleur. La semelle intérieure à double densité se courbe avec le pied et soutient la voûte plantaire tandis que la mousse EVA élastique amortit le dessous.

Nous proposons une large gamme de vêtements pour femmes et chaussures pour hommes pour la fasciite plantaire, des baskets aux bottes, des sandales aux pantoufles, le tout doté d'une technologie anti-douleur intégrée, pour que vous puissiez guérir de la fasciite plantaire et vivre la vie que vous aimez.

Achetez les chaussures KURU pour la fasciite plantaire dès aujourd'hui !

Approvisionnement

À propos de nous

Chez KURU, nous avons pour mission de vous aider à Heel Better™ grâce à une technologie de chaussures conçue pour soulager les douleurs aux pieds, afin que vous puissiez vivre la vie que vous aimez. Depuis le lancement de notre technologie innovante en 2008, nous avons reçu plus de 32,000 XNUMX avis cinq étoiles de la part de milliers de clients qui nous disent que leurs chaussures KURU les ont aidés à recommencer à faire ce qu'ils aiment.

Pour toutes les demandes des médias, veuillez nous contacter au pr@kurufootwear.com.

Achetez les chaussures pour femmes de KURU !

Voir tout

Aux femmes

Achetez les chaussures pour hommes de KURU !

Voir tout

Hommes

Inscrivez-vous à notre infolettre
Restez informé sur les dernières nouveautés en matière de santé et de bien-être des pieds. Accédez à des connaissances avancées sur les soins des pieds et recevez des conseils pour des pieds en bonne santé de notre équipe d'experts.
Vous êtes abonné